Décembre 1915
Le JMO du 28e RI, la Somme : Frise et la guerre des mines



En décembre 1915, le 28e RI arrive sur un nouveau secteur particulièrement connu pour sa guerre des mines : le secteur de Frise. À la fin de l'année, après l'enfer de l'Artois, le régiment cantonnera à Villers-Bretonneux.

Extrait commenté du Journal de marches et d'opérations (JMO). Disponible au SHD de Vincennes. Cote 26 N 603.
Attention, il s'agit d'une transcription. J'ai peut-être fait des erreurs de transcription et de copie. N'hésitez-pas alors à me faire part de vos remarques, par mail.

Le sigle S.P.A. signifie : Situation des prises d'armes.

Les passages écrits en vert sont des remarques personnelles. Les termes mis entre crochets sont des mots que je n'arrive pas à déchiffrer.

Principales périodes :
30 novembre-12 décembre 1915 : tranchées, secteur de Frise (Somme).
12-31 décembre 1915 : cantonnement à Villers-Bretonneux (Somme).


1er Décembre
(Mercredi)



















1. Kléber avait 25 ans.
Voir sa fiche MPLF.
S.P.A 48 Officiers 1959 hommes
A 0 h relève terminée sans incident.
2 blessés par balle. Nuit calme.

Les 3 bataillons sont en ligne :
- ler bataillon, au Sud du secteur jusqu'au boyau du centre.
- 2e bataillon, au centre (du boyau du Centre au Mont Blanc).
- 3e bataillon, au Nord (du Mont Blanc au boyau Sud du cimetière de Frise).

A la gauche du 3e bataillon, 2 compagnies du 119e occupant le front extrême Nord du secteur jusqu'au marais de la Somme.
Au Sud, liaison avec le 5e I ; au Nord, liaison avec l'Armée anglaise (Bataillon d'infanterie territoriale écossaise).

9 à 14h, 30 coups de 77 sur la redoute Alvin qui est bouleversée ; 24 coups de 77 sur la tranchée Friant.
15h40, 15 coups de 105 sur le Moulin.
l7h, 6 coups de 150 sur Frise.
Tir de mitrailleuses à 18h15 sur le chemin Herbécourt-Cappy.
Bruits de sape entendus dans l'abri à 50 mètres à droite du canal.

1 blessé: Verpillot M., 4e.
1 tué : Dupont Kléber, 7e (1)
1 évacué p.m.
   
Vue sur les marais de la Somme : secteur du 2e Bataillon du 28e RI en décembre 1915
Une vue panoramique sur les marais de la Somme.
Cette photo a été prise du coteau se trouvant entre le bois de la Vache et le canal.
Les hommes du 2e Bataillon devaient voir ce panorama.
C'est ici que Blaise Cendrars fut soldat en 1914-1915.
 
2 Décembre
(Jeudi)







1. Clair Fontaine avait 26 ans.
Voir sa fiche MPLF. Il est enterré dans le carré militaire de Saint-Germain-en-Laye.

2. René Noël avait également 26 ans. Voir sa fiche MPLF.
S.P.A. 48 Officiers 1956 hommes
Journée calme à droite et au centre du secteur.
Une vingtaine de 77 dans la direction du bois de la Vierge.
1e à 10h40
2e entre 13 et 14h
Entre 14 et 15h15, bombardement du secteur du Moulin par une vingtaine de grosses torpilles. Réponse à ce tir par le canon de 58 et le 75 sur La Garenne Carpezat et le Calvaire détruit.
Bombardement en torpilles allemandes de :
1. jonction de tranchée Gigan et boyau de la Légion: 15h30 à 16h30.
2. Trocadéro : 15h20.
A 16h30 et 18h bombardement du bois Haché en 77 et 105.

2 tués : Fontaine C. F., sergent 1re (1) ; Noël R.E, 5e (2).
6 rentrées ; 3 évacués.
 
3 Décembre
(Vendredi)
S.P.A. 48 Officiers 1957 hommes
Matinée calme.
Dans l'après-midi (14h40 et 15h50), bombardement en torpilles et 77 à 300 m Est du Moulin.
A 13h35, 4 105 sur le bois Haché.
15h, une dizaine de torpilles sur le boyau d'Herbécourt.
3 blessés : Fafourneaux, P., 1e ; Thominet G. (1 re, non évacué) ; Pierès E. (10e).
4 rentrées. 3 év. p.m.
    
Bois de la Vache, Frise (80)
Obus. Bois de la Vache, secteur de Frise, mars 2009.
Photo : V. Le Calvez.
 
4 Décembre
(Samedi)
S.P.A. 48 Officiers 1955 hommes
Bombardement du secteur surtout dans l'après-midi :
Une trentaine de 77 sur le centre et le Sud du secteur.
Une quarantaine de 77 et 105, nombreuses torpilles et grenades à main sur le Nord.
Vers 15h commencement d'inondation des tranchées dans les parties basses de Frise. Avec quelque difficulté, les écluses ont pu être ouvertes, ce qui écarte tout danger.
Bruits de mine sur différents points (galeries M.J.K.L.U).
3 blessés : Hautot G., Hendron D., Dubourg H. (10e ?)
4 rentrées. 2 évacués.
  
5 Décembre
(Dimanche)




1. Eugène Chemin commandait la 12e compagnie le 22 août.
Il fut fait prisonnier à Guise et détenu dans la région de Guetersloh 1/Westf (La Gazette des Ardennes, liste n°14).

2. Fernand Delabarre, 23 ans, originaire de l'Eure. Voir sa fiche MPLF.


3. Gustave Lécuyer d'Eure-et-Loir,
27 ans.
Voir sa fiche MPLF.
SPA 48 Officiers 1954 Hommes
Dans l'après-midi, une trentaine de 77, quelques 105 et une dizaine de 150 (ceux-ci sur l'écluse Nord) sur la partie N. du secteur.
5 camouflets ont joué à 16 et 17h. Un chantier ennemi a du être endommagé.

Ordre général n°79 de la 6e DI
Le Général commandant la 6e DI cite à l'ordre de la DI :
Le capitaine Chemin, Eugène, Henri, du 28e RI :
« A donné au début de la campagne le plus bel exemple de bravoure et d'endurance. Blessé une première fois d'une balle à la mâchoire, a cependant pris le commandement de son bataillon, a exercé ce commandement avec vigueur jusqu'au moment où le 28 août 1914, il a reçu au coude une blessure grave; a encore fait ce qui était en son pouvoir à ce moment-là pour ne pas être évacué sur l'arrière». (1)
P.C. le 2 Décembre 1915 Le Général commandant la 6e DI : (S) Jacquot

2 tués : Delabarre, F. (2), 6e ; Lecuyer G., 11e (3).
2 rentrées.
  
6 Décembre
Lundi)
SPA 48 Officiers 1954 hommes
Dans la nuit, une trentaine d'obus de 105, de 77 et quelques torpilles sur le centre et le nord du secteur.
Dans l'après-midi du 6, particulièrement de 15h à 16h30, une soixantaine de 77, une trentaine de 105 et une trentaine de torpilles sur le centre et le Nord du secteur.
Tir intermittent des mitrailleuses allemandes, notamment sur Frise, dans la matinée et vers 19h.
A 20h35 et 22h15 salves de 77 sur Bois Vert.

2 blessés : Fontenay E., 7e ; Nortier A., l0e,
3 rentrées.
2 évacués.
   
Les coteaux de Frise
Traces de tranchées : secteur de Frise, entre le bois de la Vache et les marais de la Somme.
Cet endroit est maintenant co-géré par et les communes.
L'entretien de ces pelouses permet la présevation de nombreuses fleurs comme les Orchidées.
 
7 Décembre
(Mardi)
SPA 48 Officiers 1953 hommes
Faible activité de l'artillerie ennemie.
Quelques 77 et 105 dans le Nord du secteur.
Bruits de mine entendus sur divers points, notamment en avant du Mont Blanc.
A 16h30 les Allemands font jouer une mine dans la région Est de la redoute de l'hospice. Résultat nul.
1 blessé : Terroy H., 9e.
2 rentrées, 2 évacués p.m.
 
8 Décembre
(Mercredi)
SPA 48 Officiers 1952 hommes
Dans l'après-midi, 77 et 105 principalement sur le Nord du secteur.
210 hommes reçus en renfort.
6 rentrées. 1 évacué p.m.
   
Émile Lecomte de la 11e compagnie
 
9 Décembre
(Jeudi)


1. Georges Meyer sera tué
 à Verdun le 10 avril 1916.
Voir sa fiche MPLF.
SPA 48 Officiers 2167 hommes
Dans l'après-midi, 77 et 105 principalement dans le Nord du secteur.
Le temps pluvieux depuis plusieurs jours, est très mauvais et exige la réfection de nombreux éléments de boyau.
Le chef de bataillon Meyer (1), venant du GQG, rejoint le corps et prend le commandement du 1er bataillon. Note 11836 GQG du 21/11/15 et n°1811/11 3e CA 25/11/15.
Le lieutenant Lelièvre rejoint le corps.
Reçu un renfort de 64 hommes.
1 blessé : Poisson M., 10e ;
7 rentrées.
7 évacués p.m.
  

Carte du secteur.
Afin de respecter la volonté du SHD de ne pas reproduire les plans, la carte originale n'est pas mise en ligne,
mais voici une reproduction "faite-maison". Cliquez pour voir la carte.
 
10 Décembre (Vendredi)
1. Gaston Bronner avait 36 ans !
Voir sa fiche MPLF.
SPA 50 Officiers 2230 hommes
Recrudescence du tir d'artillerie allemande dans la partie N. du secteur (région du Moulin) : 77 et 105.
1 tué : Bronner G., 12e (1)
4 blessés : Bouin M. ; Lecomte L. ; Huon M., C.mit ; Kra L.J. aspirant, 11e (2).
2 rentrées.
  
Lucien Kra
2. L'aspirant Kra arrive au 28e RI le 8 mai 1915, affecté à la 7e Compagnie.
Il est blessé à Aix-Noulette le 26 mai 1915. En octobre 1915, il est à la 11e Compagnie.

Lucien Kra est un ancien champion du monde de Diabolo qui,  à Londres en 1909,
a connu Blaise Cendras et Charlie Chaplin.
Il sera le directeur des collections Kra (futures éditions du Sagittaire) qui va éditer les surréalistes.
En 1944, Lucien sera déporté par les Nazis à Auschwitz avec sa femme et son fils.
 
11 Décembre
(Samedi)

1. Fin janvier 1916, le 129e RI sera attaqué par les troupes allemandes
dans ce secteur. Voir ici.
SPA 50 Officiers 2227 hommes
Même activité de l'artillerie allemande que la veille. Dans la nuit du 11 au 12 relève des 3 bataillons et des deux compagnies du 119e par le 129e (1), achevée à 21h. Cantonnement à Proyart (CHR, Bataillon) Froissy (3e bataillon).
1 blessé: Prunier Ch., lOe.
4 rentrées, 7 év.
 
12 Décembre
(Dimanche)
SPA 50 Officiers 2223 hommes
Dans la matinée, le régiment gagne par voie de terre, via la Motte-en-Santerre, Villers-Bretonneux, où il est installé dans ses cantonnements à 16h. Sous-lieutenant Minard rentré du dépôt.
 
13 Décembre
(Lundi)
SPA 51 Officiers 2223 hommes
3 rentrées. 5 évacués. Relève de la C. mit, 28e par la C. mit. 129e. La C. mit 28e vient.
 
14 Décembre
(Mardi)
SPA 51 Officiers 2221 hommes
4 rentrées. 1 sous-officier cavalerie (CMB2).
Séjour à Villers-Bretonneux.
Exercices de cadres, instruction du bataillon et du régiment dans la région
 
15 Décembre (Mercredi) SPA 51 Officiers 2225 hommes
3 rentrées.
 
16 Décembre
(Jeudi)
SPA 51 Officiers 2228 hommes
 
17 Décembre
(Vendredi)
SPA 51 Officiers 2228 hommes
5 rentrées. 2 évacués.
   
Joseph Lebrin du 28e RI
Le 17 décembre 1915 arrive au 28e RI Joseph Lebrin.
Grâce à son petit-fils, Pascal, découvrez son parcours...
 
18 Décembre
(Samedi)
SPA 51 Officiers 2231 hommes
MM. Legranché et de Bragelongne dirigés sur Evreux, comme instructeurs de la classe 1917. MM. Saint Meleux et Lallier rentrés du dépôt.
Reçu un renfort de 132 pommes du dépôt d'Evreux.
Reçu un renfort de 52 hommes de 34e compagnie 129e I.
(note n°4704 S/C 6e DI).
  

Grâce à son petit-fils, découvrez le parcours de Charles de Bragelongne.
 
19 Décembre
(Dimanche)
SPA 51 Officiers 2415 hommes
 
20 Décembre
(Lundi)
SPA 51 Officiers 2415 hommes
2 évacués.
 
21 Décembre
(Mardi)
SPA 51 Officiers 2413 hommes
Par décision ministérielle du 1er Décembre 1915 (JO 7) ont été ratifiées les nominations de MM. Barbe H.J.A. et Le Mariée P.F., médecin auxiliaire au 28e I, au grade de Médecin auxiliaire Major de 2e classe.

Par décision ministérielle du 10/12/15 (JO 12) M. Denvignes, lieutenant-colonel breveté au 28e I détaché à l'EM de l'Armée est mis en activité hors cadre (EM) (Service) à dater du 9 décembre 1915.

Par décision ministérielle du 6/12/15 (JO 12) est ratifiée la nomination à TT de M. Papembourg L.E.H.D. au grade de Capitaine dans l'armée territoriale, à dater du 1er Décembre 1915.
 
22 Décembre
(Mercredi)
SPA 51 Officiers 2413 hommes
1 rentrée. 3 évacués.
 
23 Décembre
(Jeudi)
SPA 51 Officiers 2411 hommes
2 évacués.
 
24 Décembre (Vendredi) SPA 51 Officiers 2409 hommes
8 rentrées. 1 évacué.
Décision ministérielle du 20 Décembre 1915 (JO 1.1.16)
MM. Du Baudiez venant du 77e et Morel, sous-lieutenant venant du dépôt du 39e I.
 
25 Décembre
(Samedi)
SPA 53 Officiers 2416 hommes
5 rentrées. 3 évacués. 2 hommes venant du PD6.
 
26 Décembre
(Dimanche)
SPA 53 Officiers 2420 hommes
5 rentrées. 2 évacués. 2 gains.
 
27 Décembre
(Lundi)
SPA 53 Officiers 2425 hommes
3 rentrées. 1 évacué.
 
28 Décembre
(Mardi)
SPA 53 Officiers 2427 hommes
2 rentrées. 0 évacué.
Séjour à Villers-Bretonneux.
Capitaine du Baudiez prend le commandement de la 12e compagnie.

Médailles militaires

Sont inscrits aux tableaux spéciaux de la médaille militaire :
JO 7.12.15
Meyer Auguste Henri, Adjudant chef 28e :
« Bon sous-officier réunissant de nombreuses annuités, a pris part au début de la campagne. Blessé le 15 septembre 1914, en faisant son devoir. » (Croix de guerre avec palme), pour prendre rang du 4 octobre 1915.

JO 14.12.15, OD 2068 du 4/10/15

Jardinet, Chs, Joseph, Eugène, matricule 25, Adjudant chef
« Sous-officier de carrière d'un dévouement à toute épreuve. Blessé une première fois, est revenu sur le front à peine guéri et vient d'être blessé une seconde fois en entraînant sa section».

Quet, Lucien, Emmanuel, matricule n°20. Sous-chef de musique 28e
« Venu de l'artillerie sur sa demande. Sous-officier très digne qui a montré le plus bel exemple et a dirigé les musiciens du régiment, pour la relève des blessés, avec autant de courage que d'activité. »

Lerouge, Paul, René, matricule 03620, adjudant 28e
« Blessé pour la seconde fois en entraînant vigoureusement sa section à l'attaque de la barricade le 25 septembre 1915 ».


Dans la nécropole nationale d'Écoivres, on trouve la sépulture
de cet adjudant du 28e RI dont les initiales sont L... H...
Ne serait-ce pas l'adjudant René Lerouge de la 10e compagnie,
tué le 25 septembre 1915 devant le bois de la Folie ? Voir sa fiche MPLF.


Leroux, Georges, Charles, matricule 3478, sergent major 28e
« Excellent sous officier, très énergique; étant à la compagnie hors rang, s'est offert spontanément pour commander une section, lors des attaques des 25 et 28 septembre 1915. »

Philippe, Félix, matricule 1238, sergent 28e
« Venu de l'armée coloniale, a déjà fait de nombreuses compagnes. Blessé pour la deuxième fois et déjà cité à l'ordre de l'armée, montre dans toutes les actions le plus grand calme et d'un mépris absolu du danger. »

O.2189 D (et Ar. Min. JO 21.1.16) pour prendre rang du 17.12.15
Par Ordre D. 2189, le général commandant en chef a conféré la médaille militaire, à la date du 17 Décembre 1915 aux militaires dont les noms suivent :

Mousset, René, matricule 2262, Caporal 12e Cie, 28e
« Gradé très brave. Brillante conduite aux attaques du 15 Mai 1915, où il a été grièvement blessé. Amputé de la cuisse droite ».

Riche, Albert, matricule 01431, caporal 5e Cie, 28e
« Excellent caporal qui a eu une belle conduite aux attaques de Mai 1915. Grièvement  blessé le 26 Mai 1915. Amputé du bras gauche. »

Rouille, Emile, matricule 642, soldat 6e Cie, 28e
« Bon soldat courageux et dévoué. Grièvement blessé le 26 septembre 1915. Enucléation de l'œil droit. »

Binot Henri, matricule 7899, soldat 3e Cie, 28e
« Brave et courageux soldat. Grièvement blessé le 18 Août 1915 pendant un travail de sape. Perte de l' œil gauche. » (Croix de guerre avec palme).

O. 2198 par 0.2198 D du 21 Décembre 1915, médaille militaire à
Fontenay, Eugène, matricule Rt 1266, soldat 7e Compagnie.
« Soldat méritant qui a fait preuve en toutes circonstances d'entrain et de courage. Très grièvement blessé le 6 Décembre 1915. A perdu l'œil gauche.» (Croix de guerre avec palme).
 
29 Décembre (Mercredi) SPA 53 Officiers 2429 hommes
2 rentrées PD6. 2 évacués.
Séjour à Villers-Bretonneux.
Exercices de cadres, instruction du bataillon et du régiment.

Par décret du 15 décembre 1915 sont promus au grade de lieutenant de réserve, T.D. (rang du 23 décembre 1915) :
MM. Ferrary, CarIiez, Baudelet, Housard de la Potterie, sous-lieutenant au 28e I. (JO du 20.12.15).
 
30 Décembre
(Jeudi)
SPA 53 Officiers 2429 hommes
7 rentrées. 1 évacué.

Par décision ministérielle du 22.12.15, M. Regnault, adjudant chef au 39e I est nommé sous-lieutenant à titre temporaire, au 28e I (JO 27.12.15)
  
31 Décembre (Vendredi) SPA 53 Officiers, 2435 hommes
5 rentrées. 2 évacués. M. le capitaine Degraine, venant du dépôt, rejoint le corps.


La suite : janvier 1916

Remerciements à Pascal Lebrin.


  accueil