Les officiers du 28e RI : la lettre B

Officiers du 28e RI : noms commençant par J (17 noms)

Dernière modification :  25 juin 2016
 
Ja - Je - Jo - Ju

_________________________
JABLOT (?) *
...
Capitaine à la 4e compagnie.
Arrive le 19 septembre 1914.
Tué à Villers-Franqueux le 27 septembre 1914.

Fiche "Mort pour la France" non trouvée.


Mort pour la France
   


_________________________
JACONY *****
Paul, Marie, Jules

Paul Jacony

Lieutenant, adjoint officier de détails en août 1914.
Passe capitaine le 22 février 1915.
En juin 1915, devient capitaine major commandant la Compagnie hors rang (CHR).
Capitaine faisant fonction de major à l'État major.
Évacué malade le 10 juillet 1918. Revient le 19 septembre 1918.
Toujours présent en juin 1919.
Reçoit la Légion d'honneur (ou officier) le 1er janvier 1917.

Citation :
- Ordre de la division n°64, octobre 1915.
- Ordre de la brigade n°82 du 25 octobre 1918.

Légion d'honneur  
Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914
   


_________________________
JACQUELINE
F..., A...
F..., A...
Aspirant nommé sous-lieutenant le 15 mars 1919.

 


_________________________
JACQUIN *
Félix
Adjudant chef.
Sous-lieutenant à la 6e compagnie le 29 janvier 1915.
Nommé lieutenant le 19 mai.
Blessé le 26 mai 1916 à Aix-Noulette (Artois) à la 5e compagnie.
   
 

_________________________
JAMMES *
Ernest, François, Joseph
Médecin major de 2e classe, chef de service.
Arrive le 29 novembre 1915 et remplace le docteur Tranchant.
Absent des tableaux d'encadrement après ?

Corps médical
 


_________________________
JANNOT **
Edmon, Édouard, Fortuné,
Jean Baptiste
18 avril 1877, Bazouges (Mayenne)
12 août 1918, Roye-sur-Matz (Oise)
 Sous-lieutenant à la Compagnie de mitrailleuses n°1, vient du 44e RIT le 23 septembre 1917.
Nommé lieutenant en mars 1918.
À la CM2 en août 1918.
Tué le 12 août 1918 lors de l'offensive du Matz (Oise).
Chevalier de la Légion d'honneur le 19 avril 1919.

Citations :
- Ordre du régiment n°43/C du 11 décembre 1917.
- Ordre du corps d'armée n°222 du 9 septembre 1918.

Légion d'honneur.Mort pour la France.
 


_________________________
JARDIN *
Victor, Henri, Charles
14 mai 1881, Rugles (Eure)
22 mai 1915, Douai (Nord) ?
Non cité dans les tableaux d'encadrement avant mars 1915.
Nommé sous-lieutenant le 3 mai 1915, affecté à la 11e compagnie.
Blessé le 17 mai 1915 à Aix-Noulette (Notre-Dame-de-Lorette).
Décédé le 22 mai 1915 à Douai (Nord) ?
Chevalier de la Légion d'honneur.

Gradés de la 10e compagnie, bois des Geais, janvier 1915. Photo de la collection Jean Duché.

Photo inédite prise en janvier 1915 au bois des Geais.
Victor Jardin est à gauche.
Collection Jean Duché. Reproduction interdite.


Citation :
- Ordre n°49 du 21e CA du 18 Juin 1915 :
« Chargé de tenir sa section une tranchée constamment battue par le feu de l’artillerie allemande, est tombé mortellement blessé, après avoir donné à ses hommes pendant toute une journée l’exemple du plus beau sang froid. »

Légion d'honneur. Mort pour la France.
   


_________________________
JAUFFRET (JOFFRET ?) *
...
Sergent en janvier 1914.
Nommé sous-lieutenant le 29 janvier 1915.
Affecté à la 10e compagnie.
Évacué le 20 mai 1915.
 
 

_________________________
JÉRÔME ***
Albert, Félix
5 mars 1878 à Le Bosquel (Somme)
12 septembre 1934 à Le Bosquel (Somme)
Père, berger et mère, ménagère.
Incorporé au 72e Régiment d'infanterie (Amiens) de 1899 à 1902.
Sous-lieutenant au 28e RI en 1906. Lieutenant en 1908.
Officier de détail, lieutenant en août 1914 à l'État major du régiment.
Passe capitaine le 25 mars 1915.
Prend la direction de la 2e compagnie le 15 avril 1915.
Participe aux combats d'Artois et notamment l'attaque du Bois carré (26 mai 1915).
Nommé adjoint major au 1er bataillon en avril 1916.
Grièvement blessé à Verdun le 10 avril 1916 lors du bombardement de l'abri du projecteur. Sera amputé de la cuisse gauche.
Chevalier de la Légion d'honneur le 14 juin 1915.
Officier de la Légion d'honneur le 28 avril 1916.
En juillet 1917, passe à l'État major particulier de l'infanterie, école militaire préparatoire de Rambouillet.

La lettre du capitaine Jérôme

Citations :

- Ordre de l'armée, JO du 5 juillet 1915 :
"Chargé d'attaquer un bois, a brillament conduit sa compagnie à l'assaut entraînant vigoureusement ses hommes et les maintenant plusieurs heures sur le terrain conquis dans une situation difficile et malgré un violent bombardement."

 - Ordre de l'arnée n°126, fin octobre 1915 :
"A conduit sa compagnie à l'attaque le 28 septembre, avec un calme et une énergie admirables. A organisé ensuite le terrain conquis et conservé pendant trois jours une attitude offensive. Sait inspirer à sa troupe une confiance absolue."

- Ordre de l'armée n°2820 du 28 avril 1916 :
"Officier d'une bravoure exceptionnelle, d'un entrain admirable, qui par sa belle conduite au feu, son calme et son coup d'œil sur le terrain, a su inspirer à ses hommes une confiance absolue : deux fois cité à l'ordre de l'Armée. Très grièvement blessé à son poste de combat le 10 avril 1916. Amputé."

Albert Jérôme, capitaine du 28e RI

Croix de guerre avec trois palmes.
Extrait du Journal de Rouen, décoration du capitaine Jérôme

Légion d'honneur.  Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914
 
 

_________________________
JOLIN ***
Camille, Jules, Laurent
Travaille avant la guerre à la Samaritaine.
Adjudant à la 4e compagnie en janvier 1915. Nommé sous-lieutenant le 27 février 1915 et affecté à la sa compagnie.
Prend le commandement de la 8e compagnie le 31 mai 1915, puis revient à la 4e compagnie.
Nommé lieutenant le 11 octobre 1915 à la 3e compagnie.
Blessé à Verdun le 11 avril 1916.
Passe ensuite au service des chemins de fer et étapes dans le GALP (?) le 10 février 1918.
Nommé capitaine le 1er juillet 1918.

Livre d'or de la Samaritaine
Extrait du Livre d'or de la Samaritaine.


Citations :
- Ordre du régiment n°15, octobre 1915.
- Ordre de la division n°140, mai 1916.
   


_________________________
JONQUIER *
Florent, C..., L..., J...
Sous-lieutenant (depuis le 22 février 1917) à la 3e compagnie arrivé le 3 mars 1917 du 13e chasseurs à pied.
Disparu le 31 juillet 1917 sur le Chemin des Dames (Aisne) durant la bataille des observatoires.
Détenu dans la région de Karlsruhe (liste n°384 de La Gazette des Ardennes).
Passe au 112e RI le 7 février 1919.

Jonquier, prisonnier sur le Chemin des Dames
Citation :
- Ordre de la division n°252 le 7 février 1919.

Prisonnier de guerre
   


_________________________
JORET ****
Georges, Auguste
Adjudant à la 8e compagnie en octobre 1914.
Sous-lieutenant en juin 1915 (le 2).
Évacué le 22 octobre 1915.
Blessé à Verdun le 2 juin 1916, toujours affecté à la 8e compagnie.
Lieutenant à la 10e compagnie de septembre 1917 à la fin de la guerre.
Passe capitaine le 20 septembre 1918.
Le 16 mai 1919, passe au 2e régiment de tirailleurs.
Légion d'honneur reçue le 23 août 1918.

Citations :
- Ordre du régiment, 22 octobre 1914.
- Ordre de la brigade n°19, mai 1916.
- Ordre de l'armée n°254 du 1er juillet 1916.
- Ordre de la division n°252 du 2 août 1917.
- Ordre de la brigade n°45 du 15 octobre 1917.
- Ordre du régiment n°52/C du 30 avril 1918 (coups de main du 16 avril 1918).

Légion d'honneur
 
 

_________________________
JOUANNON ****
René
Sergent major, secrétaire du colonel en septembre 1914 (certainement présent au début de la campagne). Matricule 2767.
Nommé sous-lieutenant le 11 octobre 1915 et porte-drapeau du régiment.
Passe à la CM1 au printemps 1917 et revient à son poste de porte-drapeau en septembre.
Toujours à ce poste en juin 1919.
Lieutenant le 18 juillet 1917.


L'historique du 28e RI

René Jouannon est l'auteur de l'historique du régiment.

Citations :
- Ordre du régiment n°34/C du 16 septembre 1917.
- Ordre de la division n°349 du 31 octobre 1918.

 
 

_________________________
JOUAUX *
A..., H...
Aspirant au 28e RI en 1919.
Nommé sous-lieutenant le 1er mai 1919 à la 3e compagnie en juin 1919.
   


_________________________
JOURDON ***
Fernand
Sous-lieutenant. Arrive le 13 octobre 1916.
Affecté à la 11e compagnie.
À la 12e compagnie du Dépot divisionnaire n°6 le 9 avril 1917, revient le 24 avril.
Passe à la première compagnie en février 1918.
Blessé le 10 août 1918.
Nommé lieutenant le 31 décembre 1918.

Citation :
- Ordre de la division n°345 du 15 septembre 1915 (e1re compagnie).

 
 

_________________________
JURE **
...
Chef de bataillon, vient du 161e RI.
Commande le 3e bataillon en octobre 1916.
Arrive au 28e RI le 29 septembre 1916.
Évacué le 22 juin 1917.

Selon Henri Duché, le commandant Juré aurait été écarté du régiment :

"L’échec est certain. Le Général
[Pineau] en rend responsable notre commandant qui est relevé de ses fonctions. Il est vrai qu’il cherchait l’occasion de prendre à parti notre Régiment alors que les deux autres Régiments de la Division avaient toute sa faveur."

En savoir plus
 
 

_________________________
JUDE *
Arthur
17 septembre 1881, Polisot (Aube)
22 août 1914, Leernes (Belgique)


Arthur Judé du 28e RI
Lieutenant.
Commandant la 3e section de mitrailleuses en août 1914.
Tué à Leernes le 22 août 1914 à l'âge de 32 ans.
Officier mitrailleur à identifier ?
Photo mise aux enchères sur un site bien connu.
Mitrailleurs du 28e RI et du 18e RIT.
S'agit-il de notre officier Arthur Judé ?


Mort pour la France  Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914



_______________________________________________________________________________________________________

Légende
* : moins de six mois au front au 28e RI en tant qu'officier.
** : entre six mois et un an.
*** : 1-2 ans
**** : 2-3 ans
***** : 3-4 ans

Mort pour la France  Mort pour la France
Prisonnier de guerre  Fait prisonnier
Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914  En 28e RI en août 1914 Sépulture    Sépulture
Officier de la Légion d'honneur      Légion d'honneur En savoir plus    En savoir plus sur ce site
Corps médical   Appartient au corps médical Aéronautique Personnel de l'aéronautique

Remerciements à Jacques Ponselle.

  accueil