Les officiers du 28e RI : la lettre S

Officiers du 28e RI : noms commençant par S (21 noms)

Sa - Sc - Se - Si - So - Sp


Réactualisation : 15 janvier 2013

_________________________
SABATON **
...
Commandant. Chef de bataillon arrivé le 21 août 1917.
Dirige le 1er bataillon jusqu'au 9 mars 1918, remplacé par le commandant Bérénger.
Nommé officier adjoint supérieur à l'État major du régiment en avril 1918.
Absent après.

 
   

_________________________
SAINT-MLEUX  ****
Henri
Sergent au 28e RI.
Nommé sous-lieutenant le 2 juin 1915.
Affecté à la 9e compagnie, puis à la 2e compagnie le 8 juin 1915.
Blessé le 27 septembre 1915 au poignet devant le bois de la Folie à Neuville-Saint-Vaast (Artois).
Présent à la 9e compagnie en février 1916.
Blessé le 15 avril 1915 à Verdun (Meuse).
Revient à sa compagnie le 20 octobre 1917 du Centre d'instruction des aspirants de Saint-Maixent.
Lieutenant le 3 décembre 1917.
Mis à la disposition sur le 6e GBI de Piney le 5 juin 1918.
Cité dans une lettre du capitaine Jérôme de la 2e compagnie :
"Saint-Mleu le 26 a eu le poignet, partie superficiele, traversé par une balle, blessure heureuse avec… sourire !"

Citation :
- ordre de la division n°118 (mars 1916).

En savoir plus
 
 

_________________________
SAINTE-FOIX **
Pierre, L…
Sous-lieutenant.
Vient du DD6 le 13 septembre 1917.
Affecté à la 10e compagnie.
Nommé lieutenant le 17 avril 1918.
Blessé en août 1918.

Citations :
- ordre du régiment n°45C du 24 janvier 1918,
- ordre de la division n°345 du 15 septembre 1918.

 
 

_________________________
SALINS **
Jean
Aspirant à la 7e compagnie en mai 1918.
Nommé sous-lieutenant à la 7e compagnie le 11 septembre 1918.
À la 5e compagnie en octobre 1918 jusqu'en juin 1919.

Citations :
- ordre de la division n°345 du 15 septembre 1918,
- ordre de la division n°349 du 3 novembre 1918.
  
 

_________________________
SAMANOS
...
Sous-lieutenant le 6 octobre 918.
Non inscrit aux tableaux d'encadrement.

 
 

_________________________
SAUGET *
Louis, Alphonse, Marcel
23 décembre 1870, Valençay (Indre)
Capitaine au 74e RI en 1912.

Louis Sauget, au 74e RI
Louis Sauget, capitaine au 74e RI en 1912.
Photo : Stéphan Agosto.

Capitaine au 274e RI (19e compagnie, 5e bataillon) en août 1914.
Remplace le chef de bataillon Louet à partir du 11 mai 1915 et dirige le 2e bataillon.
Blessé le 28 septembre 1915 à Neuville-saint-Vaast (Artois).
Passe au 94e RI en janvier 1916.
Cité dans le carnet de guerre de Louis Maufrais : J'étais médecin dans les tranchées.
Louis Maufrais
Lieutenant-colonel en février au 32e RI en 1917.

Citation :
- ordre du régiment n°75 du 3 mars 1919.
 
 

_________________________
SCHIFFER *
Paul, Léon
26 août 1885, Paris
4 septembre 1914, Orbais (Marne)
Lieutenant en août 1914 à la 7e compagnie.
Tué à Orbais (Marne) le 4 septembre 1914.
Paul Schiffer fut d'abord blessé par un éclat d'obus et fut soigné à l'ambulance. Devant l'attaque allemande sur la ferme des Thomassets, il retrouva sa compagnie mais fut frappé d'une balle. Transporté sur la ferme de Chacun (commune de Margny, au sud d'Orbais), il fut enterré près du lavoir, devant la ferme.
Sa femme reçut l'autorisation d'exhumation du corps de son mari en décembre 1914.

plaque en hommage à P. Schiffer
Sur un des pilliers d'entrée du cimetière de Margny : une plaque en hommage à Paul Schiffer.

Citation :
- ordre de l'armée n°340 du 14 août 1916.

Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914  Mort pour la France
 
 

_________________________
SCHNEIDER *
Paul
Médecin aide-major de 1re classe au 1er bataillon en août 1914.
Blessé le 27 septembre 1914 à Villers-Franqueux (Marne).

Citation :
- ordre de l'armée n°35, JMO, octobre 1915 :
« A fait preuve au cours de la défense de Loivre d'un courage et d'un dévouement qui ont fait l'admiration de tous, servant d'exemple même aux unités combattantes. Grièvement blessé depuis au cours du bombardement de Villers-Franqueux. »

Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914  Corps médical
 
 

_________________________
SCHWEITZER *
Marcel
Sergent en février 1915. Nommé sous-lieutenant le 13 février 1915.
Affecté à la 5e compagnie.
Blessé le 26 mai 1915 à Aix-Noulette (Artois).

Citation :
- ordre du régiment n°41/C du 18 février 1918.

 
 

_________________________
SEGUIN **
Maurice
Sergent au 28e RI. Nommé sous-lieutenant le 2 juin 1915.
Affecté à la 1re compagnie, puis à la 4e compagnie en août 1915.
Blessé le 10 avril 1916 à Verdun (lors du bombardement de l'abris du projecteur).
Amputé de la jambe gauche.
Citation pour la Légion d'honneur (mai 1916) : 
"Officier plein d'entrain et de bravoure qui a donné à diverses reprises le plus bel exemple à sa troupe. Très grièvement blessé à son poste de combat le 11 avril 1916. Amputé de la jambe gauche. Croix de guerre."

Citation :
- ordre du régiment n°15, octobre 1915.

Officier de la Légion d'honneur
 
 

_________________________
SENECAL *
Roger
Nommé sous-lieutenant le 13 juillet 1917. Affecté à la 3e compagnie.
Fait prisonnier sur le Chemin des Dames le 31 juillet 1917.
Détenu dans la région de Karlsruhe (liste n°384 de La Gazette des Ardennes).

Roger Sénécal, prisonnier

Prisonnier de guerre
 
 

_________________________
SERGENT *
Jules
Sous-lieutenant.
Vient du 277e RI le 20 septembre 1918.
Affecté à la 3e compagnie.
Désigné pour faire un stage de 15 jours au centre d'instruction physique de Joinville.
En route le 2 janvier 1919 jusqu'au 5 février 1919.

Citation :
 - ordre de la division n°351 du 22 décembre 1918 (affaires d'octobre 1918).

 
 

_________________________
SERS
M…, L…, J…
Chef de bataillon au 28e RI.
Nommé chef de corps au dépôt en 1918 (?)

  
 

_________________________
SIMON *
Paul, François, Joseph
9 février 1895, Rumégies (Nord)
2 juin 1916, Souville (Meuse)
Aspirant.
Nommé sous-lieutenant le 12 mars 1916, affecté à la 10e compagnie.
À la 12e compagnie en mai 1916.
Tué le 2 juin 916 à Verdun.
Décès déclaré en mairie d'Armentières (Nord) le 9 février 1917.


Citation :
- ordre de la brigade n°19, mai 1916.

Mort pour la France
 
 

_________________________
SIOU *
Louis, Paul
6 octobre 1884, Damville (Eure)
1er juin 1916, Souville (Meuse)
Étudiant en droit (fiche registre matricule). Docteur en droit en 1909.
Incorporé en octobre 1906 au 28e RI.
Caporal en octobre 1907.
Nommé adjudant le 14 octobre 1914.
Adjudant à la 11e compagnie en mai 1916.
Nommé sous-lieutenant le 9 mai 1916.
Affecté à la 11e compagnie.
Fait prisonnier le 1er juin 1916 à Verdun (Meuse).
Détenu dans la région de Mainz (liste 222 de La Gazette des Ardennes).

Citation :
- ordre de la division, JMO mai 1916.


Mort pour la France
  
 

_________________________
SOISNARD **
Édmont
Sergent au 28e RI.
Nommé sous-lieutenant le 5 septembre 1918. Affecté à la 10e compagnie.
Évacué le 23 mai 1919 (toujours à la 10e compagnie).

Citation :
- ordre de la division n°245 du 15 septembre 1918.
 
 

_________________________
SOULIER *
Raoul, Albert
Adjudant au 28e RI en février 1916.
Nommé sous-lieutenant le 25 mars 1916. Affecté à la 5e compagnie.
Passe à la 12e compagnie le 5 avril 1916. Blessé le 21 avril 1916 à Verdun.
Revent le 26 mai 1916.
À la 4e compagnie du DD6 le 6 août 1916.
Revient du DD6 le 13 octobre 1916 et retrouve la 5e compagnie.
Absent après ?
Est-ce lui qui décédera le 12 décembre 1918 à Nonancourt (Eure)  en tant que lieutenant au 264e RI ? Voir la fiche ici.

Citation :
- ordre de la brigade n°14 (affaire du 21 février 1916).
 
 

_________________________
SOUVRÉ *
Marcel, Louis, Joseph
1er mars 1889 à Mantes, Yvelines
Chef comptable dans le civil.
Sous-lieutenant à la 10e compagnie en octobre 1915.

Marcel Souvré du 28e RI : le journal de Mantes
Extrait du Journal de Mantes, octobre 1915.


Fait prisonnier le 1er juin 1916.
Détenu dans la région de Mainz (liste n°222 de La Gazette des Ardennes).
Marcel Souvré du 28e RI
Citation :
- ordre de l'armée n°183, mai 1916.

Prisonnier de guerre
 
 

_________________________
SPAMIER (?)
...
Nommé sous-lieutenant le 9 juin 1919.
 
 

_________________________
SPIESS
...
Soldat musicien au 28e RI en juillet 1915.
Nommé sous-chef de musique le 30 juillet 1915.

 
 

_________________________
SPITZER *
Armand

10 mars 1892, Paris.
27 mai 1915, Bruay (Pas-de-Calais)
Sergent-major en février 1915.
Nommé sous-lieutenant le 13 février 1915. Affecté à la 6e compagnie, puis à la 8e compagnie en mars 1915.
Blessé le 26 mai 1915 à Aix-Noulete (Artois).
Décédé des suites de ses blessures le 27 mai 1915 à l'hôpital n°5 de Bruay (Pas-de-Calais).
Décès déclaré en mairie d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le 28 septembre 1915.

Mort pour la France


Mercis à Stéphan Agosto, Florent Deludet, Jacques Ponselle.

_______________________________________________________________________________________________________

Légende
* : moins de six mois au front au 28e RI en tant qu'officier.
** : entre six mois et un an.
*** : 1-2 ans
**** : 2-3 ans
***** : 3-4 ans

Mort pour la France  Mort pour la France
Prisonnier de guerre  Fait prisonnier
Présent au régiment à la déclaration de la guerre en août 1914  En 28e RI en août 1914 Sépulture    Sépulture
Officier de la Légion d'honneur      Légion d'honneur En savoir plus    En savoir plus sur ce site
Corps médical   Appartient au corps médical Aéronautique Personnel de l'aéronautique


  accueil